( 1 avril, 2011 )

20

La pluie éternelle qui coulait dans mon coeur depuis si longtemps, a laisser place à des éclaircis qui me procurent bien être et joie depuis qu’à la porte de mon coeur, tu as frappé.

Pas de commentaires à “ 20 ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

«    »
|